BIOGER

Biologie et gestion des risques en agriculture

BIOGER

L’Unité Mixte de Recherche BIOGER (BIOlogie et GEstion des Risques en agriculture, INRAE), créée en 2007, est le résultat d'une action structurante de l'INRAE visant au regroupement des forces franciliennes de l'institut en mycologie. Ce regroupement fait de Bioger le pôle de référence français de recherche sur les maladies fongiques des plantes de grande culture (blé, colza) et de la vigne.

BIOGER développe des approches pluridisciplinaires (génomique, biologie moléculaire et biochimie, biologie cellulaire, génétique, génétique des populations, évolution, épidémiologie, modélisation, phénotypage, diagnostic et taxonomie) et multi-échelles (du gène au paysage). Nos modèles d'étude sont des agents pathogènes responsables de maladies fongiques d'importance économique majeure : les rouilles du blé (Puccinia striiformis et Puccinia triticina), la nécrose du collet du colza (Leptosphaeria maculans), la septoriose du blé (Zymoseptoria tritici), la pourriture grise (Botrytis cinerea – sur vigne, et de multiples autres plantes cultivées ou non) et l'anthracnose (Colletotrichum).
Les travaux de BIOGER et de nos collaborateurs ont contribué à élever ces espèces fongiques au rang de modèles pour certains aspects de leurs traits génomiques, biologiques, écologiques ou adaptatifs.

Nos travaux s'organisent en quatre grands axes transversaux de recherche : (i) Traits biologiques et écologiques des champignons phytopathogènes, (ii) Processus infectieux fongique, (iii) Adaptation à l'hôte et aux méthodes de lutte (antifongiques et résistances variétales) et (iv) Durabilité des stratégies de contrôle des maladies fongiques, ce dernier thème s'appuyant sur les données obtenues dans les trois autres axes de recherche.
Nos recherches ont donc pour objectif global de répondre aux attentes sociétales en terme de lutte durable et respectueuse de l'environnement contre les maladies fongiques des plantes de grande culture et de gestion des risques liés à la dissémination et au potentiel adaptatif des champignons phytopathogènes.

événement

02 juillet 2024

Campus Agro Paris-Saclay, 22 place de l'Agronomie, 91120 Palaiseau. Amphi C2.0.37 (Bâtiment C2, rez-de-chaussée)

Soutenance de thèse de Julie NOAH

Julie NOAH a soutenu sa thèse intitulée « Identification des déterminants de l’adaptation de Leptosphaeria maculans à différentes espèces de Brassica » et réalisée sous la direction de Jessica SOYER, le Mardi 2 Juillet à 13h30.
événement

18 juin 2024

Campus Agro Paris-Saclay, 22 place de l'Agronomie, 91120 Palaiseau. Amphi C2.0.37 (Bâtiment C2, rez-de-chaussée)

Soutenance de thèse de Simon Patry-Leclaire

Simon Patry-Leclaire a soutenu sa thèse intitulée « Caractérisation de la régulation MDR chez Zymoseptoria tritici (septoriose du blé) et diversité au champ " le 18 juin 2024 .
tubemap
Poster presented at ISCLB 2024 as part of the GraPanPhy project (SPE INRAE) on the establishment of genome-wide graphs for the analysis and monitoring of plant fungal pathogen populations using Zymospetoria tritici and Pyricularia oryzae as case studies.
ISCLB2024_00.jpeg
Plusieurs équipes de BIOGER étaient représentées à l'ISCLB2024 à Zürich, mettant en lumière la diversité des travaux menés sur la septoriose du blé au sein de notre unité. Cette participation a renforcé la visibilité internationale de nos recherches, désormais bien reconnues.
Amezrou 2024.png
La composante quantitative de la pathogénicité chez Zymoseptoria tritici et l'adaptation à son hôte ont été décryptées par le séquençage du génome complet du champignon suivi d'une étude d'association pangénomique. Cette étude, pilotée à BIOGER par Thierry Marcel, vient de faire l'objet d'un article dans la revue Nature Communications.

Les offres d'emploi et de stage

illustration offre d'emploi.png

04 juillet 2024

Rédaction : tsn

Offre d'emploi CDD : Technicien·ne en Biologie Moléculaire

Contrat à durée déterminée de 12 mois, du 01/09/2024 au 31/08/2025.
potdoc_eng.png

12 juillet 2024

Rédaction : BIOGER

Post-doc position

Open position for a Post-doctoral researcher in Population Genomics: Experimental evolution and the dynamics of adaptation and genome evolution in fungal populations

Le calendrier de BIOGER